Basculez vers

en_GB
World
en_GB
NZ
fr_FR
France
ru_RU
Russian
us
USA
CLOSE

Lunettes en cuir, savoir-faire de précision

L’innovation par la recherche de nouvelles techniques et de nouveaux matériaux est le moteur créatif chez Morel.

Le cuir chez Morel

 
Le cuir est un matériau de qualité, premium. Il est évocateur d’un savoir-faire et d’une esthétique toute particulière, celle du travail de précision.
Morel s’impose des standards de qualité sur chaque monture et d’exemplarité lors de la production.

Et c’est à Valérie Prillard, meilleure ouvrière de France en lunetterie et prototypiste chez Morel, qu’on remet le dossier.


 
Pour en savoir plus, nous avons interviewé Valérie sur cette demande toute particulière.

Valérie Prillard, prototypiste chez Morel

 

Quelle était ta première réaction quand les designers t’ont dit que tu allais travailler sur une paire de lunettes en cuir ?

 
Valérie : Je suis toujours heureuse quand il y a une nouvelle matière qui arrive, donc j’étais contente à l’idée de travailler sur le cuir.

Aucune appréhension ?

 
V : Non absolument pas, j’aime le challenge.

De premier abord, quelle est la particularité de travailler sur ce matériau issu du vivant ?

 
V : En fait, par rapport au métal par exemple, le toucher est appréciable. J’aime travailler cette matière, c’est doux, ça se manipule bien, c’est en ça que c’est agréable de travailler le cuir.

As-tu eu quelques surprises lors de ton travail sur le cuir ?

 
V : Bien-entendu, nous avons un jour reçu des pans de cuir énormes alors que je n’avais besoin que de petites surfaces pour travailler pour des montures.

Un des défis était le travail de l’épaisseur du cuir, j’avais besoin de dimensions particulièrement précises pour les prototypes. Il a fallu que je tanne la matière. Lorsque le cuir est trop épais, je ne peux pas en faire ce que je veux, c’est difficile de lui faire prendre certaines formes.

 
Voilà quelques échantillons que j’avais ramené de chez moi. Je les ai tannés avec une grosse lime. La lime permet d’enlever de la matière à l’intérieur et d’en réduire l’épaisseur à volonté. Ensuite il est beaucoup plus facile à installer autour de la branche.

Le cuir est une matière issue du vivant, est-ce que ça a été compliqué pour toi à ce niveau-là ?

 
V : Au départ, le designer voulait travailler avec certains cuirs avec des aspérités intéressantes. Il s’est rapidement rendu compte qu’il fallait adopter une peau plus unie, dans un souci de répétabilité d’une pièce à l’autre, mais aussi de tenue dans le temps. On sait que le cuir est un matériau vivant, et c’est pour ça qu’il a choisi parmi ceux qui sont les plus résistants.

C’est la première fois que tu as travaillé le cuir chez Morel ?

 
V : Non, un autre designer m’avait déjà demandé il y a longtemps de travailler sur une monture en cuir. Mais elle n’a jamais été qu’un prototype.

À l’époque, bien qu’il fût possible de faire des prototypes en cuir comme aujourd’hui, la mise en place d’un modèle de série était une autre paire de manches. Les techniques de fabrication ont beaucoup avancé, cela nous permet maintenant de réaliser des projets comme celui-ci.

 
On a eu de la chance de trouver un fournisseur capable de travailler le cuir selon nos standards qualité, ce n’était pas le cas avant.

Les lunettes en cuir, les voici

 
Le travail des designers et de Valérie a finalement payé, le prototype est passé en production. Morel vend maintenant des lunettes en cuir dans sa collection Öga, avec en tout 4 modèles dans plusieurs coloris.
En voici une sélection.
 

10102O Rouges

10103O Marron

10104O Bleues

10102O Marron


 
Si vous voulez retrouver ces modèles chez un opticien près de chez vous, cliquez ici pour l’outil de localisation des revendeurs Morel.



preloader